Comment le Big Data est utilisé dans les assurances

Denis Hamon est un ancien élève de l’ESG. Après des débuts en marketing, il réoriente progressivement sa carrière dans la data. Il est aujourd’hui product manager chez AXA Climate. Il nous explique comment le big data s’applique dans les assurances, dans le domaine des risques climatiques.

Application du big data dans les assurances

Denis Hamon est un ancien élève de l’ESG. Après des débuts en marketing, il réoriente progressivement sa carrière dans la data. Il est aujourd’hui product manager chez AXA Climate. Il nous explique comment le big data s’applique dans les assurances, dans le domaine des risques climatiques.

 Application du big data dans les assurances : l’exemple d’AXA Climate

 AXA Climate est une jeune entité d’AXA Groupe. Sa finalité est de comprendre les impacts climatiques, environnementaux et météorologiques sur l’activité de son portefeuille clients. Cette connaissance lui permet d’apporter 2 types de services à ses clients :

-          des produits d’assurance : une assurance aux ressorts particuliers, dite paramétrique, mais qui au final protège les clients contre des risques climatiques, météorologiques, environnementaux…

-          du conseil : des services d’aide et d’adaptation pour que les entreprises clientes se prémunissent de risques climatologiques, météorologiques, environnementaux et adoptent une démarche de prévention.

 Pour construire ses offres assurancielles paramétriques et de conseil, AXA Climate recourt au big data et à l’intelligence artificielle. Elle collecte ainsi de la data structurée :

-          transmise par les clients eux-mêmes

-          téléchargée depuis des organismes gouvernementaux qui mettent à disposition un certain nombre de données libres de droits. « En cas de risque d’inondation, il est intéressant d’identifier où se forment des bassins de rétention d’eau et pour cela, les modèles doivent ingurgiter des données de pluviométrie, de topographie et autre » explique Denis.

 AXA Climate utilise également de la donnée non structurée : des téraoctets d’images satellitaires qui proviennent de la NASA ou de l’ESA. Des images prises à différentes époques permettent de reconstituer une chronologie des modifications des paysages et de reconstruire l’histoire des sols à différents intervalles de temps. Puis, grâce à des modèles statistiques et aux probabilités, il est possible de projeter les modifications que le futur apportera pour mieux évaluer les risques environnementaux en termes d’occurrence et d’intensité. Cela permet d’anticiper d’éventuels dommages et leurs conséquences financières.

 La clientèle d’AXA Climate est mondiale. L’entreprise privilégie des fournisseurs de données globaux pour assurer un niveau de service homogène à ses clients sur l’ensemble de la Terre.

 Mais les données ainsi récupérées sont brutes : AXA Climate dispose en interne des compétences humaines et des technologies pour analyser, interpréter, faire parler les données. Elle fait reposer son expertise sur des data scientists internes multi-compétents avec :

-          une sensibilité et une connaissance métier : la dimension actuarielle est indispensable en matière assurancielle

-          une maîtrise technique dans la manipulation de la data

-          des compétences éprouvées en analyse d’images satellitaires.

 Le rôle du product manager

 Denis de son côté concentre ses actions sur 3 objectifs :

-          accélérer la compréhension des risques couverts par AXA Climate (inondation, sécheresse, incendie, mauvaise récolte…) : Denis est chargé de sourcer, évaluer, éventuellement acheter des solutions tierces telles que des services pour grandir en compétences et expertises ou de nouvelles sources de data dans le but de gagner en précision et donc au final en maîtrise des risques

-          contribuer à la mise en œuvre rapide de nouveaux services : pour gagner en efficacité, il s’agit de regrouper sur une plateforme interne, sur la profondeur d’historique la plus grande possible, toutes les données qui permettent aux actuaires/data scientists d’élaborer de nouveaux produits en assurance paramétrique

-          rendre l’expérience client plus riche : Denis alimente les cahiers des charges d’applications destinées aux clients finaux c’est-à-dire aux entreprises assurées pour qu’elles accèdent simplement et facilement aux données qui les concernent et aux conseils qui leur sont destinés.

 Comment se former pour devenir product manager dans les assurances ?

 « Les personnes avec une formation en commerce restent souvent cantonnées à des postes dans ce domaine ou en management. Or, aujourd’hui, on attend de plus en plus des profils métiers qu’ils s’acculturent en technologie et se forment aux outils. On veut qu’ils gagnent en autonomie technique pour réduire les temps de développement entre une idée et son incarnation. Même en data science, il n’y a quasiment plus aucun outil qui ne puisse être utilisé par un non spécialiste : tous les outils no-code ou low-code explosent depuis 3 ans et de nombreuses solutions SaaS permettent désormais de produire des choses très abouties. » 

 C’est selon cette conviction partagée avec tous les professionnels rencontrés dans la data que l’ESG a créé l’ESG Data & IA : une école de commerce spécialisée qui forme les profils hybrides dont les entreprises ont besoin. A la fois techniques et business.

 Son enseignement repose sur une pédagogie agile fondée sur :

-          des cours et conférences assurés par des professionnels en activité

-          des mises en situation réelle avec la conduite de projets originaux soumis par des entreprises partenaires

-          l’acquisition de certifications prisées dans les métiers de la data et de l’intelligence artificielle (AWS, Microsoft, Google).

 Deux niveaux sont proposés : Bachelor (Bac+3 ; titre de Niveau 6 certifié par l’Etat) et Mastère (Bac+4/5 ; titre de Niveau 7 certifié par l’Etat).

Le Bachelor Data IA représente le tronc commun initial de ces formations. A partir de la 3ème année, il ouvre à une spécialisation vers 2 filières :

-          Filière BUSINESS avec :

o   Le Bachelor Ingénieur d’affaires Data IA

o   Le Mastère Business Manager Data IA

-          Filière GESTION DE PROJET avec :

o   Le Bachelor Big Data et Business Intelligence

o   Le Mastère Chef de projet Data IA

 Des stages obligatoires ont lieu chaque année. L’alternance est possible dès la 3ème année.

 L’école ESG Data & IA recrute sur dossier et entretien pour une rentrée en octobre.

Pourquoi choisir ESG Data & IA ?

Plus de 30 ans d'expertise pédagogique

12 titres de niveau 7 reconnu par l’Etat, inscrit au RNCP

Plus de 15 000 diplômés

21 MBA ESG classés meilleurs master, Ms et MBA et 1 prix

Pédagogie orientée entreprise

Data IA
Actualités
Le Big Data dans la lutte contre la Covid-19

Pour lutter contre la pandémie de Coronavirus et faire face à l’urgence sanitaire, l’AP-HP, l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, a mis en place un important dispositif de collecte et de traitement de données.

Adrian Pellegrin
Analyse d'expert
Adrian Pellegrini

COO de Factonics et Chief DataScience Officer de Blue DME

Adrian Pellegrini est un expert en intelligence artificielle et en machine learning. Il a contribué au développement de plusieurs start-up. 

Cette formation peut vous intéresser !